jeudi 29 mai 2014

La fameuse frita d'Aurore





Aujourd'hui, j'ai décidé de vous parler d'un plat dont je ne soupçonnais pas l'existence  il y a encore 3 ans. Mais pour vous parler de ce plat, il faut que je vous parle d'une personne et des échanges culinaires que nous avons. 



Voilà 4 ans, j'ai fait la connaissance d'une charmante marseillaise et j'ai craqué pour ses humeurs, ses sourires, son univers et son si charmant accent. Elle employait des mots étranges comme "pompe à huile", "alouettes sans tête", "fougasse" et "tranches dorées".
De mon côté, je lui apprenais des recettes de mon coin. C'était le Noooord versus le Suuuuud ! On riait bien, on échangeait, on partageait. On s'appelait pour demander conseil, pour papoter. Que du bonheur !

samedi 24 mai 2014

Tartelettes au Toblerone




Le mois de juin approche donc ...
C'est bientôt mon anniversaire, tralalala, youpi, je vieillis, mais ce n'est pas le sujet me direz-vous !!! 
Mais du coup, je suis à la recherche des petites douceurs que je ferais pour l'occasion. et j'avoue que j'ai plein d'envies, d'idées et que j'ai du mal à me décider.
Bref du coup, je mets mon nez dans mes cahiers à la quête du Graal. Et en replongeant dans mes recettes, j'ai eu envie de partager avec vous une de celles qui avaient eu du succès l'an passé pour le goûter d'anniversaire.

C'était déjà chocolaté avec le risotto au Nutella mais je n'avais pas résisté à l'envie de faire déguster ces petites tartelettes au goût de nougat et d'amande.  Mais bon, mes petites tartelettes étaient adoptées très rapidement et vite avalées.

Bref, encore une fois, une petite recette sans prétention déjà testée et approuvée par un jury de gourmands !

dimanche 18 mai 2014

Biscuits roses de Reims




Vous aimez le champagne ? 
Moi, oui. Et toute petite, j'adorais faire comme les grands, tremper des biscuits, de la brioche, dans du vin, du champagne. Dans ma famille, on dit "faire tiotiole". Je ne saurais vous dire si c'est du cauchois, du patois normand ou juste du jargon familial. Mais en tout en cas, on fait tous "tiotiole" chez nous. Du plus petit au plus grand. Rassurez-vous, on met du jus de raisin pour les plus petits. Sagirait pas de les alcooliser dès la poussette !


Donc hier, je pensais à ça et j'ai eu envie de réaliser de nouveau ces délicieux biscuits idéaux pour faire trempette avec du champagne. Voilà deux ans que j'ai proposé cette recette sur le groupe Facebook qu'une amie et moi avons créé. Et elle a tenu ses promesses. 

Rien de bien fou dans cette recette mais attention, si vous ne vous connaissez pas ces biscuits, il s'agit bien de biscuits secs, rien de moelleux chez eux, d'accord. Je ne voudrais pas que vous soyez déçus en les dégustant. 

Ils sont la base de nombreux desserts, et comme les boudoirs, ils peuvent servir à élaborer de délicieuses charlottes par exemple. Ce joli rose rend aussi tellement bien dans des petites verrines. 


jeudi 8 mai 2014

Carbonade flamande



Aujourd'hui, il faut absolument que je vous parle d'un plat que j'ai découvert en arrivant dans la région il y a de nombreuses années. Venue de Normandie, j'ai débarqué dans un autre belle région verdoyante : le Nord !
Dans la famille d'abord puis dans différents restaurants. A chaque fois, j'hésitais entre une carbonade et un 
potjevleesch, un coup l'un, un coup l'autre, j'alternais entre les deux, n'arrivant jamais à les départager.
Et je n'osais pas les cuisiner. A ce jour, je n'ai pas encore réaliser de "potj" et je me 
tâte mais je me vois bien le tenter cet été ...

Par contre pour ce qui est de la carbonade flamande, j'ai adopté depuis 4 ans une délicieuse recette selon quelques lectures et les bons conseils d'un restaurateur du coin et d'une amie dans la restauration. Du coup, la semaine dernière, j'ai enfin pu la faire goûter à mes parents lors de leur séjour. Régalade au rendez-vous ! Et pour faire passer tout cela, nous avons opté pour quelques frites (de la friterie svp - elles y sont tellement bonnes et plus de problèmes d'odeur dans la maison) et une bonne bière bien fraîche !
Si on vit dans le secteur, on optera pour une bonne Chti ou une Page 24, deux bières élaborées dans le Pas-de-Calais et dont les brasseries se situent autour de Lens. Mais bien entendu, d'autres font très bien l'affaire, pas de crainte à avoir.


Il est impossible de faire l'impasse sur la vergeoise brune qui donne son goût au plat.

La carbonade se fait normalement avec des tranches de pain d'épice ou de pain rassi. L'un apportera plus de sucre à la recette. Pour ma part, pour avoir tenté les deux, je ne saurais départager. J'aime. Mais quand il s'agit de la proposer à mes amis ou cette fois-ci, à la famille, je préfère la version moins sucrée avec les tranches de pain rassi.