mercredi 30 avril 2014

Ratatouille confite au four



Ce qui me fait aimer les beaux jours (oui oui les vacances quand même !!!), ce ne sont pas les fortes chaleurs, ce n'est pas le soleil, non non !

Ce sont les tomaaaaates - et le melon !!!!

Elles vous font cet effet-là à vous ?!? Non parce que sérieusement, je pense que je suis TOMATO-ADDICTje développe une véritable dépendance et qu'importe la variété. 

Et si je ne suis pas fan de tomates cuites à la provençale, j'aime pourtant les retrouver dans une papillote, farcies, en salade comme nature à croquer.

Bref il y a cinq étés maintenant, pour m'accueillir en Normandie, ma grand-mère maternelle avait fait une ratatouille telle qu'elle venait de la découvrir lors de son séjour dans les Landes. Une ratatouille confite ! 
Elle tenait la recette d'une cuisinière de la famille. 
Des ratatouilles, des bonnes, des moins bonnes, des goûteuses, des insipides, des relevées, des flottardes, j'en avais goutté !!!!   Mais celle-ci ...
Le lendemain, et les jours suivants, j'en redemandais et après en avoir noté la recette, je rentrais la valise bien remplie de confitures paternelles et de l'envie de réaliser ce délice avec mon "Henryette" (ma cocotte Emile Henry).

Sitôt rentrée, sitôt testée ! Et comme d'habitude, je congelais quelques barquettes.
Contenant peu d'eau, elle résista très bien à la décongélation quelques semaines plus tard. C'est important de le signaler car on a tellement de plaisir à en retrouver quand la belle saison n'est plus. De plus, bien que ce mode de cuisson soit long, il permet aux légumes de garder leurs belles couleurs. 


samedi 19 avril 2014

Lamala ou petit agneau de Pâques



Je ne peux vous laisser passer les fêtes de Pâques sans vous présenter ce petit gâteau. 

Si vous n'êtes pas d'Alsace, vous ne connaissez probablement pas.
Moi-même, je ne connaissais pas, car de Normandie au Nord, je n'en avais jamais entendu parler. 
Mais au fil de mes connaissances et amitiés, mon horizon s'est élargi d'échanges,
de recettes, de variété. Et ma chère Audrey suscita un jour mon intérêt en inscrivant ce mot étrange.

Lamala !!!


Qu'était-ce donc que cela ?! 

Une tradition de terroir. Un gâteau offert le matin de Pâques, en Alsace.
Fait dans un moule particulier (en terre cuite traditionnellement), il avait la forme d'un agneau. 

Photos à l'appui, elle me donna pour la première fois l'envie de croquer le cul d'un agneau. 

Mais gros problème, par ici, difficile de trouver un moule pareil, vous pensez bien. Evidemment, sur le net, j'en trouvais, mais pas moyen de les avoir à temps.



Déception, tristesse furent mon lot pendant quelques jours. J'avais renoncé.
Et pour finir, un dimanche matin, je me mis en route direction le marché. 
Petits achats de saison dans le panier, je fus intriguée par une petite camionnette.
Un monsieur très gentil et charmant venait s'installer pour le week-end à l'occasion des fêtes à venir. Ustensiles de cuisine, de découpe, de pâtisserie. La caverne d'Ali Baba sur roues !

samedi 12 avril 2014

Soupe d'oranges, d'ananas et de fraises à la menthe fraîche



Comme promis une nouvelle soupe de fruits comme je les affectionne pour une fin de repas légère et savoureuse ...
C'est dans ma belle famille que j'ai découvert ce petit plaisir et apprécié au point d'en "exiger" la recette. Quinze jours après, je proposais à mon tour ce dessert à des amis après des noix de veau tomatées et quelques pâtes fraîches. La finesse de ce plat eut vite fait de les conquérir. Aucun mérite à cela, elle est l'oeuvre d'un chef ! En réalité, elle avait été proposée par le chef Philippe Gobet dans l'émission "Bon appétit bien sûr". Une perle animée par le grand chef Joël Robuchon. Je me rappelle qu'à l'époque, j'enregistrais l'émission. J'adorais, on y apprenait vraiment des gestes, des astuces.

Bref, ce dessert raffiné a de nombreux adeptes dans mon entourage. Je ne le fais pas souvent car pour cela, il faut des fruits de qualité et très sucrés, des bonnes fraises de saison, un ananas gorgé de sucre.
Depuis la première fois, j'ai juste diminué la proportion de sucre (normalement 150 g), j'ai élargi (sous les conseils de Papa) la gamme des vins pour faire le sirop. Maintenant, comme dirait l'autre, c'est à vous de jouer et de tenter l'expérience.

mardi 8 avril 2014

Tartare de légumes croquants



Ce qui est bon quand le beau temps revient, ce sont les assiettes colorées.

Les barbecues aussi. 
Il y a quelques étés de ça, j'ai craqué sur une recette dans un hors-série CVF sur les brochettes et salades de l'été. Un tartare de légumes croquants. Mium mium. Et j'ai tellement craqué sur ce petit fascicule que je l'ai embarqué pour mes vacances. Du coup, nous l'avons vite tenté en entrée. A chaque fois, il a plu à tout le monde, enfants et adultes confondus. 
A la rentrée; au cours d'un déjeuner entre collègues, j'en ai fait pour accompagner des viandes froides, poulet et rôti de bœuf. De nouveau, les dix personnes à table ont craqué elles aussi.


Par chance, on m'a souvent demandé cette recette, et c'est bien pratique car depuis, j'ai perdu le hors série, c'est tout moi ça. Mais heureusement, je l'ai tellement recopiée qu'elle a toujours été dans un coin de ma tête. 

dimanche 6 avril 2014

Soupe fraîche de fraises au sirop de basilic et badiane



Aujourd'hui, c'est marché. L'occasion de se régaler et de s'en mettre plein les yeux, plein les papilles. Notamment car avec le printemps s'annonce la saison des fraises.
Et la semaine dernière, bien que grippée, j'ai acheté les premières et sans regret. Je n'avais envie de rien d'autre, donc je les ai dévorées, en cure. Elles étaient délicieuses. Du coup, j'ai eu envie de vous présenter quelques salades de fruits, quelques desserts légers et printaniers. 


Encore une fois, des desserts simples, testés à de nombreuses reprises et qui plaisent toujours. Comme cette soupe fraîche. L'année dernière, à l'occasion de mon goûter d'anniversaire au taf, j'en avais servi en verrines avec mon risotto au Nutella et des tartelettes. 

jeudi 3 avril 2014

Champignons crus à la crème et au citron



L'autre jour, je vous ai laissé avec mes champignons à la grecque et je vous parlais de mon amour immodéré pour les champignons de Paris. La façon dont je picorais deci delà les champignons un à un. Argh !

J'allais évoquer cette recette qui fait notre joie quand nous sommes en famille puisque tout le monde en raffole. C'est Papa qui la fait ainsi et c'est ainsi que depuis, nous l'aimons.
De la simplicité encore une fois, de bons produits et voilà une petite entrée du dimanche midi parfaite et rafraîchissante.
Cela fait partie des recettes qui ont voyagé de notre table normande à ma table lensoise.
Et je partage toujours avec autant de plaisir les champignons en bonne compagnie.

Pour la réussite de ce petit plat, il faudra bien entendu des champignons de grande fraîcheur. Choisissez-les bien blancs et fermes.
Comme je vous le disais l'autre fois, j'ai la chance d'avoir de beaux champignons tout au long de l'année grâce à mon primeur et une champignonnière de la région. J'en profite donc allègrement.

Hosomakis variés



Bon vous y voilà ! Vous comptez vous lancer.

Alors commençons simplement avec ces petits hosomakis qui ont la particularité de ne contenir qu'un aliment à la fois et d'être fait d'une 1/2 feuille de nori. 

Ils sont donc plus petits, plus fins, plus faciles à manipuler.

Ce sera plus facile à rouler pour une première.

Cette fois-ci, j'ai choisi de belles crevettes roses et du surimi.
Mais la liste des aliments possibles est importante :

  • chincard
  • crabe
  • crevettes
  • hareng
  • maquereau
  • saumon d'élevage
  • seiche
  • surimi
  • bâtonnets de concombre
  • bâtonnets d'avocat 
  • bâtonnets de poivron 
  • bâtonnets de radis noir ou blanc