vendredi 28 février 2014

Risotto marin Pecorino et Gambas



Le risotto, c'est encore une fois Papa qui m'y a initié.
Encore un plat dont je me faisais tout un monde
 alors que c'est simplissime. 
Un plat de restes tout autant qu'un plat de choix ! 
C 'est vrai qu'avec peu de choses, on s'en fait tout un délice. 
Un reste de volaille, quelques épices, un bout de parmesan ...
Et hop, le tour est joué.

Aujourd'hui, je vous présente un tout petit risotto délicieux aux accents marins. Je le fais q
uand il me reste des gambas au congélateur - vous allez finir par croire que cela m'arrive souvent, ça fait deux fois que je vous fais le coup   :o  -  j'aime en utiliser pour un bon risotto, petit plat du dimanche par excellence à la maison.
Crémeux, onctueux, tout de même assez rapide à faire même s'il exige de la patience ... 

dimanche 23 février 2014

Formule magique pour divines madeleines



Ne sont-elles pas appétissantes ? Dorées ?  Tendres ?
Miammmm ! 
Ça donne plutôt faim ...Du coup, vous voulez des madeleines en veux-tu en voilà ?

Hummmm, on en salive déjà.  Avec le thé, avec du lait ce serait super bien passé hein. 

Comment ça, je vous ai donné envie ?!
Mais c'est ballot, on est dimanche et tout est fermé. Fallait y penser avant, na.
Aaaaah, c'est trop tard, l'envie est là ? Bon, ben désolée ... je m'excuse .


A moins que vous ne connaissiez un magicien ... 

Et si on allait frotter la théière en espérant voir apparaître un bon génie ? 
Quoiiiiiiii ?   Comment ça, ça ne marche pas !!!! 
Ouuuh mais c'est horriblement moche. 
Bon allez, je suis sympa, je grimpe au dernier étage de la plus haute tour. Laissez-moi retrouver mon grimoire et je vous donne la formule.


Doo beee doooo wa !!!!! Une pincée de ci, 3 gouttes de ça, de l'amour et pam boum dooo wizzzzz !
A se taper le cul par terre.


Maintenant, c'est à vous de jouer ...
Et c'est comme vous voulez, ajoutez-y du sucre perlé, des raisins secs, des fruits confits, des pépites de chocolat, de la fleur d'oranger, du cacao en poudre ou encore des zestes de citron ou d'orange.
J'ai tenté différents ajouts, c'est toujours aussi bon. 

jeudi 20 février 2014

Consommé à la cardamome












Comme je vous l'ai déjà expliqué, avant ce blog, Mimi la Glandouille avait créé un groupe de partage sur Faceboooook avec sa coupiiine de Marseille. 
Le principe de ce groupe, faire connaitre nos classiques aux uns et aux autres.
Ainsi une personne de ce groupe me présenta un jour cette recette qu'elle faisait très régulièrement. Ni une, ni deux, je m'empressais de la tester (elle me paraissait trèèèès appétissante et j'ai toujours adoré les bouillons relevés de quelques épices comme dans la cuisine asiatique - oups, il faudra d'ailleurs que je vous donne la recette de mon phở de feignasse). Je partais donc rapidement en courses.

Comment dire ... agréable à préparer, tout autant à déguster, zéro déception pour moi, raffiné, doux, léger, IDEAL !
Mais ... n'ayant pas le monopole du "bon goût", il me fallait des cobayes ^^ pour valider.
Mes parents montant de Normandie quelques semaines plus tard, je testais de nouveau cette recette. Après avoir déjeuné royalement, nous avions prévu un repas plus frugal pour le dîner. De nouveau, elle fit sensation. Validation familiale !!!! 

mercredi 19 février 2014

Velouté de brocolis et sa chantilly au curry




Aujourd'hui je vous présente un petit potage très coloré qui a bel allure. Délicieux avec sa chantilly ! 
Encore une fois (je suis coutumière du fait), si vous n'avez pas la patience, le temps,  l'envie, nul besoin de monter la crème en chantilly. Vous la mixerez avec les brocolis et le bouillon.
Je l'avais découvert sur internet sur le site solution-organisation il y a quelques années, je l'avais noté. Hélas pour le moment, elle est indisponible. J'avais bien fait de la copier.
Je la fais régulièrement, elle fait son effet. Elle surprend parfois mais sa chantilly la rend subtile.

Je n'ai jamais tenté l'expérience avec des brocolis surgelés car mon envie s'éveille dès que je vois des brocolis chez mon primeur. Ce qui fut le cas hier ^_^
Mais je ne vois absolument pas de contre-indications. 

dimanche 16 février 2014

Houmous















L'autre fois, j'évoquais mon désir de réaliser plus souvent par moi-même des plats que j'achetais auparavant. Eh bien, l'envie vient de là. De ce petit houmous de rien du tout qui n'est aucunement compliqué à réaliser et qui plait.
Auparavant, j'allais à La Vie Claire pour en acheter car seul celui de la marque Bonneterre trouvait grâce à mes yeux - et à mon palais. Je prenais des crackers ou galettes de maïs là-bas et le tour était joué, je me rassasiais avec joie au boulot. La Vie Claire étant excentré; ce plaisir était toutefois assez rare. De plus, le magasin était très souvent dévalisé et je repartais avec mes crackers et du pâté végétal.
Auparavant, j'en mangeais au restaurant quand je prenais un mezzé. Je me faisais plaisir mais rarement encore une fois.
Mais ça, c'était avant !!! 


Bon, donc des fois, il faut se le dire, on se fait toute une montagne d'une simple préparation. 
Et comme je trouvais l'houmous divin ... j'avais peur, je craignais le pire. 
Bonne surprise, ce fut simple comme tout, la principale difficulté résidant dans le tahiné que je ne trouvais nul part dans mon secteur. Alors après quelques recherches, je décidais lui aussi de le réaliser.
On n'allait quand même pas se laisser avoir par de simples graines de sésame mixées !

Personnellement, j'en dévore mais sinon, je peux me raisonner et en proposer à l'apéritif sur des crackers ou du pain grillé. Ça fait toujours fureur et les amis sont surpris d'aimer ça. D'autant que pour la plupart, nous avons plus souvent goutté des houmous industrialisés peu appétissants.
Je vous garantis une nouvelle fois une recette testée de nombreuses fois et conseillée aux proches. Recette qui vous vaudra le joli compliment "comme au restaurant" !

On la tente pour l'apéro ou en entrée ?


Tahini (pâte de sésame)


On l'appelle  tahinitahintahinatéhina ou tahiné selon les pays mais il s'agit bien de la même chose, une pâte de sésame qu'on utilise pour réaliser des pâtisseries, des brochettes. Pour ma part, je ne l'utilise pour le moment que pour la réalisation de mon houmous.Vous pourrez en trouver en magasins bio, en épiceries orientales (ce fut sans succès pour moi).
Sinon, eh bien en voilà une recette très facile à réaliser. J'ai pu voir parfois qu'on la réalisait aussi avec de l'eau à la place de l'huile. Jamais tenté car ravie de celle-ci qui se conserve très bien. 



jeudi 13 février 2014

Galettes bretonnes



La cuisine, ce sont des réussites mais avant d'y parvenir parfois ... des échecs.

Hier après-midi pour tout vous dire, j'ai tenté une nouvelle recette "sucrée" qui ne m'a pas convaincue du tout. Mais alors pour le moment pas du tout, vais essayer de la corriger sévèrement. Du coup, déçue, je me suis réfugiée dans une valeur sûre pour apporter aux gourmands du boulot. 

Mes toutes tites galettes bretonnes, testées, par moi, par d'autres, approuvées, par moi, 

par d'autres. Un classique déjà partagé dans mon entourage. 

A moins d'un souci de cuisson, il est impossible de se casser les dents dessus ! 
La seule difficulté de cette recette, C'EST D'Y RÉSISTER !!!!

Bref, au taf, aujourd'hui, on a bu du café, on a mangé des galettes bretonnes un oeil sur les J.O et en bossant durement. Faudrait pas croire. 

samedi 8 février 2014

Pâtes fraîches maison

aaaa

Les Jeux Olympiques ont commencé hier, et le froid sévissant, je me suis préparée à affronter un enfermement d'une quinzaine de jours pour ne rien rater. 
Au retour du boulot, je pourrais me caler au chaud, pour du hockey ou du combiné,
je serais comblée. 


Mais tout ça se prépare. Hors de question d'être à court de quoi que ce soit. 

Détour par le supermarché du coin et par le primeur. Car j'adoore mon primeur, j'adooore 

les produits du coin, et ceux beaucoup moins du coin qu'il propose.
Bref...  j'ai acheté de belles endivettes, des oranges sucrées et juteuses, ainsi que de magnifiques ananas. 
J'allais oublier de préciser que je prends chez lui de beaux oeufs de ferme dont il sera question ici. 

J'ai donc profité d'un rayon de soleil pour me réapprovisionner. Super ! Mais j'ai oublié des choses, j'ai oublié des pâtes sèches. Pas de problème, on sort le matos et on s'y met.
Ca vous tente des pâtes fraîches ?

vendredi 7 février 2014

Biscuits au miel



Faut juste que je vous avoue ... je suis cyclique !


Si j'aime cuisiner, j'ai aussi des périodes où rien ne m'intéresse. 
Des périodes où je ne mange que des choses en boucle sans réel intérêt. 
J'ai eu ma période cœurs de palmier en boite sans assaisonnement,
sans aucune préparation (mon entourage s'en rappelle encore), une période cure de kakis ...
De même, je peux vivre pendant des semaines avec un seul aliment et le décliner de diverses manières.
Je suis cyclo et j'aime ça. 


   


Par période, ma vie tourne donc autour du miel. J'en mange tout le temps. L'idée-même de me retrouver sans peut me stresser. Mon côté Winnie the Pooh ressort
et je ne suis pas au mieux de ma forme ... 

Faut dire, je ne sais pas si cela a une incidence mais mon arrière grand-père faisait du miel 
et j'adorais observer les abeilles dans ses ruches. Je ne fais d'ailleurs pas partie des personnes qui paniquent dès que Maya et ses copines se pointent. 
Bref déjà à la base, j'aime le miel. Okey dokey !

lundi 3 février 2014

Velouté de lentilles et sa crème au lard



Gnnnnnneu ! 

J'ai froid, je suis toujours lumbagotisée chez moi. 

J'ai envie de bouger, envie de papoter mais pas moyen. 

En attendant donc, vous me tiendrez compagnie ?
Non, parce que là, 6 jours bloquée à la maison,
sans pouvoir cuisiner, ni faire de crêpes, c'est ruuuuude :-(
Fort heureusement, quelques personnes bienveillantes m'ont apportée leur aide et ravitaillée.


Donc bon aujourd'hui, constatant un léger mieux, je m'en vais me concocter une tite souplette comme je les aime.
Pas besoin de rester debout, elle mijotera sans moi et ce sera parfait comme ça.


Bon déjà, pour commencer, il s'agit d'une soupe ... de lentilles.

dimanche 2 février 2014

Ficelles picardes



Bouhouhou ! Toujours dans mon lumbago, je n'ai d'autre choix que de renoncer au traditionnel sauté de crêpes. 
Je ne suis bien que sur ma chaise de bureau, droite comme un i

La bonne nouvelle, c'est que je ne fais pas la vaisselle.

Mais je me vengerai, je me vengerai !!!!!!



En attendant, je vous ressors une vieille recette de mon pti cahier avec hélas peu de photos pour illustrer, ouin ouin !

J'avais noté celle-ci au cours de vacances sur la côte picarde, dans le charmant village 
de Ault-Onival. 


Une charmante ancienne station balnéaire qui a gardé tout le charme de ses années de splendeur. Et pour moi qui suis normande,  c'est aussi le lieu de naissance de mes chères falaises. Regardez un peu comme c'est beau !

samedi 1 février 2014

Crème de Salidou



Demain, c'est la chandeleur, you-hou et dans quelques jours Mardi Gras, donc la saison des crêpes dont nous allons tous nous régaler. 
C'est vrai qu'en ce mois de février et ses habituels désagréments climatiques de saison, les douceurs sucrées et chaudes sont bonnes pour le moral. 

Les enfants vont enfiler leur plus beau costume, se recouvrir le visage du plus beau maquillage festif et défiler dans les écoles et dans les rues, ils seront choupinous comme tout en pirate, super héros, princesse ou fée ...  et nous, bien on sera à la douce corvée des crêpes (pour la famille, pour les amis, pour les collègues - ça va aussi pour soi tout seul) !

Bref, bref, en cette veille de chandeleur, à quelques heures des festivités, je vous propose une petite recette agréable à partager, comme à offrir :

la crème de Salidou-ouh ouh ! 

Cette délicieuse sucrerie au caramel au beurre salé est parfaite pour accompagner gaufres, crêpes et pancakes et elle est toute aussi bonne sur une simple mais non moins délicieuse tranche de bon pain. Elle nécessite peu d'ingrédients mais par contre elle exige une sacrée vigilance.