vendredi 31 janvier 2014

Riz cantonais








 
Le voilà venu, le grand jour, celui du Nouvel An asiatique ! 
Bonne année à tous ! 


Comme je suis malheureusement bloquée chez moi pour cause de lumbago, ce sera décongélation de petits plats pour moi pendant quelques jours. 

La simple vue de mon four, bien proche du sol, me fait souffrir, le bas du frigo m'est inaccessible alors le congélo et l'espace yaourts - fromage blanc sont mes sauveurs, 

c'est parfait   ^_^


Car fort heureusement, mes jours de grand courage, je cuisine et j'emmagasine. 
Curry de poulet, porc au caramel, frita, ratatouille confite etc ... 

Alors aujourd'hui, je ressors une vieille recette et de vieiiiiilles photos (désoléééée) 
mais là, suis pas en état. J'espère que vous me pardonnerez .... 

Siouplait  * yeux de chat potté *



Bon, toujours est-il que je vous propose tout de même cette recette qui a beaucoup 

évolué chez moi avec le temps et le matériel. 

Et aussi grâce à PARIS STORE (lieu de pèlerinage). 

Ne trouvant auparavant jamais de ciboule, j'utilisais le vert des oignons nouveaux et j'en congelais pr toujours en avoir sous la main (et croyez-moi, c'était très bien aussi). 

Désormais en bonne "paristorienne" dans mon congélo, il y a LA boite à bonheurscontenant dans des sachets hermétiques petits piments rouges, gingembre, galanga, citronnelle, bông he et ciboule ...



mercredi 29 janvier 2014

Biscuits craquelés au chocolat



Hier au boulot, à la pause, on a parlé gourmandise. 
J'ai bien l'impression que ce type de conversation revient très très souvent ...

Bref, on parlait cuisine, macarons, ganaches, chocolats, petits biscuits, 
et cuisiner avec les petits. 

Comme j'évoquais cette délicieuse recette de Martha Stewart, on m'a demandé la recette. 
Alors j'ai promis qu'on la trouverait dès aujourd'hui sur le blog. 
Je procrastine mais je tiens mes promesses.


En résumé, en conclusion, ce petit biscuit a tout pour lui, chocolaté, mignon, tendre. 

Il est tout simplement délicieux. Il plait aux petits et aux grands. 

Et le cuisiner, c'est partager une étape agréable avec vos enfants, neveux, nièces ... 

L'étape des sucres !!!



Regardez comme ils sont à croquer !


lundi 27 janvier 2014

Croque Madame sans chichi




Ya des jours dans nos vies quand même où on ne rêve que de choses simples, non ?!
Bah en tout cas, moi ouiiiiiiii !!!! 

Pas envie de cuisiner, et surtout pas envie de faire la vaisselle qui va avec (c'est surtout ça).


Mais de toute facon, c'est pas parce qu'on mange simple qu'on n'a pas droit à une belle assiette. 

De faire mimi, de faire "jouli jouli".



Bref, aujourd'hui je vous présente une madame à croquer, dorée, 

craquante et au coeur fondant, ma fleur des champs.


Mettons-nous d'accord de suite, je ne révolutionne pas le genre hein ! 

Un croque-madame est et reste un croque-madame.

Les ingrédients ne changent pas qu'on en fasse 2 ou 20,

qu'on se fasse un plateau tv à deux ou qu'on nourrisse un banc de pré-ados. 

samedi 25 janvier 2014

Ceviche de gambas et son tartare de légumes





J'ai de nombreux souvenirs concernant les vacances à Royan près de mes grands-parents. 

La route de la Normandie à la Charente, l'arrivée, la plage, la pêche, les ballades en mer, 

les melons, les melons, les melons et les melons. 

Un jour,  je reviendrais sur mon amour du melon ...


Revenons à nos poissons !


Papa ayant un ami marin-pêcheur, nous nous régalions souvent de bars frais. 

En papillote, au grill et surtout c'est là qu'est mon plus grand souvenir concernant ce poisson, papa faisait des ceviches de poissons crus, bien citronnés et agrémentés de légumes et d'herbes. 



Au plein cœur du mois d’août, sur la terrasse, nous appréciions alors la fraîcheur de ce plat.



Un jour que ma meilleure amie s’annonçait, des légumes à ma disposition, 

quelques gambas au congélateur (les autres n'ayant pas survécu à un risotto), j'eus l'envie subite de manger ces bébêtes crues. 

Le souvenir des ceviches remonta d'un coup et j'entrepris cette recette en la revisitant un chouya.





LA RECETTE 




Pour 2 personnes en entrée ou plus pour des petites verrines apéritives



Temps de préparation : 25 minutes


INGRÉDIENTS :

  • 1 avocat
  • 1 belle tomate 
  • 1 oignon vert
  • Velours de Balsamique MAILLE (ou vinaigre balsamique) 
  • Huile d'olive 
  • Jus de citron
  • Sel, Poivre
  • 4 gambas (ou filet de poisson blanc)
  • 10 radis 
  • Jus de citron vert
  • Gingembre frais ou déshydraté
  • Ail frais ou déshydraté 


PREPARATION :

  • Pour le tartare de légumes, se munir d'un bon couteau ou d'un Alligator (mon outil de prédilection). Découper en brunoise (dés de 2 mm sur 2 mm) l'avocat, la tomate, l'oignon. 
  • Ajouter quelques gouttes de citron (jaune ou vert). 
  • Assaisonner avec le Velours de Balsamique, sel, poivre et un filet d'huile d'olive.
  • Réserver au frais.
  • Pour le ceviche de gambas, les décortiquer, retirer le tube digestif (membrane noire ou orange sur le dessus de la crevette) en faisant une incision.
  • A l'aide d'un couteau, couper en petits morceaux la chair.
    Dans un bol, arroser généreusement de citron VERT ^^.  
  • Saler, Assaisonner d'ail et de gingembre (tout dépend de votre degré d'appréciation de l'un et l'autre).
  • Couper (couteau ou Alligator) les radis en brunoise. Ajouter au ceviche.
  • Avant de dresser, égoutter séparément les deux préparations afin d'éliminer le surplus de jus ^^.
  • En verrine, superposer le ceviche au dessus du tartare. 
  • Idem pr une assiette, utiliser un cercle à dressage (cercle à pâtisserie), poser une belle couche (plus épaisse) de tartare de légumes, tasser à l'aide d'une cuillère. 
  • Ajouter une fine couche de ceviche aux radis, tapoter pour tasser et égaliser.  



Retirer précautionneusement  le cercle. Décorer d'herbes fraîches.

mercredi 22 janvier 2014

Porc au caramel





Mon kiff absolu, en plus j'adore le parfum qui se répand dans la cuisine !

J'aime le cuisiner autant que j'aime le boulotter. 

On m'en réclame même, pour la peine je fais traiteur à domicile 



^_^ c'est ... c'est ...





LE PORC AU CARAMEL !!!!



Faut dire que quand on apprend avec la bonne personne, on ne peut le rater ... 
Et c'est mon cas !

Bref ce plat vietnamien dont je raffole est à la portée de tous et je vous incite fissa à l'essayer. Pas cher, équilibre du sucré / salé, une recette simple et abordable.

Avec un riz blanc ou quelques nouilles sautées, ici, on se régale quand il y en a. 
D'ailleurs, sachez qu'en cas de "restes", cette préparation cuite se conserve très bien au congélateur et retrouve toutes ses qualités gustatives après décongélation. 

C'est un plus car on n'hésite pas à en faire en plus grande quantité. 
Cela reste toujours un plaisir d'en retrouver une barquette, je saiiiiiis de quoi je parle ... 


mercredi 15 janvier 2014

Risotto au Nutella








L'année passée, à l'occasion de mon anniversaire, j'ai commis quelques petites horreurs sucrées pour les gourmands que nous sommes tous au boulot. 


Entre autres choses, ce petit risotto, des tartelettes au Toblerone très yummy
et une soupe de fraises au basilic pour le goûter (oui parce qu'il y avait d'abord eu
le pti déj, l'apéro puis enfin le goûter).
On ne fait pas les choses à moitié, haha :P

Autant vous dire qu'il ne fallait pas faire attention à son taux de sucre ni à ses calories.

Si le coeur vous en dit, faites en un dessert, pour ma part, je l'avais servi en petites verrines (pour que tout le monde goûte à tout quoi !!! ). Je pense que le format idéal reste d'être servi en petit format pour un café gourmand par exemple.

dimanche 12 janvier 2014

Tarte au citron meringuée


La tarte au citron ! 

La vilaine, la coquine !

S'il est un dessert que j'ai pris du temps à maîtriser, eh bien le voilà. 

Ce n'est rien de le dire car j'en ai essayé plusieurs avec bcp de maladresse (sans aucun doute) et elles ne nous laissèrent pas un grand souvenir. 



Je n'ose même pas vous énoncer la liste des dégâts répertoriés et des saveurs abordées ...



Mais bon, Mimi procrastine (beaucoup et souvent)   mais ...   Mimi n'aime pas rester 
sur une défaite. 

Mimi est une battante, une killeuzzzz !!!!



Et puis surtout, Mimi en avait à cœur de faire plaisir à quelqu'un qui raffolait de ce dessert alors lassée d'en acheter, elle tenta une dernière bataille avec CETTE recette. 

Ce fut enfin grandiose, l'osmose, l'apothéose ! 


Bricks au goût d'Italie

 

 En vacances, quand j'étais petite, ma grand-tante nous faisait des bricks (orientales) 
comme elle avait appris à les faire en Tunisie. 
omme je n'en mangeais pour ainsi dire que chez elle, 
c'était événementiel et un plaisir chaque fois renouvelé. 



Depuis, j'ai bien grandi mais j'ai gardé ce plaisir en bouche. 

La plus basique (oeuf+câpres) me fait saliver. 

La croustillante feuille, les nombreux pliages, l'infinie possibilité de garnitures ... 



Voici donc une feuille de brick garnie de tomates (cerises en l’occurrence), 

de mozzarella, d'olives noires et de basilic. 


Il n'est bien sûr pas interdit d'ajouter quelques lamelles de speck ou tout autre jambon cru ...

Flan à la parisienne



Si il y a une chose que ma moman fait super bien en cuisine, c'est le dessert !!! 

Et son truc à Moman, c'est de commencer par lire la recette, 
de toujours mettre moins de sucre que prévu. 
Et on se régale toujours à la fin ! 

Ça c'est ma Moman à mouaaah :)



Donc, en avril dernier, Moman m'a envoyé un MMS pour me faire baver 

(vous en conviendrez un jour, ma mère est parfois cruelle avec moi  : /   )



Donc, j'ai bavé. Et comme je n'ai pas vu Moman de suite, j'ai bavé, bavé, bavé ... 

jusqu'au joli mois d'août. 



Mais si l'attente est un gros challenge, la dégustation fut ma récompense !

Crêpes






C'est l'hiver et il fait si froid ...

Je ne sais pas pour vous mais chez moi (enfin dehors quoi) il fait froid. Chez moi, je vous rassure, c'est chauffé. Sinon, le chat-bouillotte vient squatter mes genoux et je n'ai plus froid.


Bref il fait tout de même froid et la simple vue du givre me glace le sang 

et les orteils aussi, et je ne vis que de bouillons bien chauds et de bonnes souplettes.

Alors comme tout le monde,  j'aime quand se répand la bonne odeur des crêpes dans la maison ... et pis les faire cuire, ça me détend et enfin c'est bientôt la chandeleur !!! 



Une raison multipliée par plein d'autres raisons plus tard, les crêpes sont prêtes et on se réchauffe avec.
Juste sucrées ou garnies de chocolat fondu, des confitures de Papa, on se régale toujours. 


Pancakes gonflés à souhait



Une grande histoire d'amour va naître entre vous et eux. Préparez-vous ! 


Pour moi, le pancake c'est ça ! 

J'aimais déjà avant mais n'en faisait jamais. Puis une amie me fit goûter les siens. 

Cette divine recette si facile, accessible à tous.
Rapide, gourmande. J'ai erré avant de trouver l'exact rendu.
Certaines recettes m'amenaient à me retrouver avec des crêpes épaisses
qui bien qu'excellentes ne correspondaient pas à mes attentes.

Alors c'est testé et approuvé par un jury d'experts (enfants, amis, famille et collègues) 

que je vous la propose !!!!

Rillettes de poissons fumés




Lorsque vous feuilletez des magazines de cuisine, c'est partout. 
Chez le médecin, chez des copines et chez Papa ...


Et papa, il est abonné ! Du coup, quand je reviens de vacances en Normandie, 

je reviens avec des photos de mon séjour et ... 

avec des photos des recettes qui m'intéressent !

Et lorsque, à l'unanimité, nous avons envie de goûter alors on s'y met de suite.

Ce fût le cas de cette recette - dénichée dans le magazine "Saveurs".
Des 
poissons fumés
au goût forcément prononcé, les rillettes du commerce font pâle figure à côté. 


Sur une tranche de pain légèrement toastée ... yum yummmm !

Nem porc crabe






Depuis deux ans, j'essaie de tout faire par moi-même (ou du moins je tente). Tout ca depuis le jour où j'ai réussi un houmous aussi bon que celui des restaurants ou que celui de la marque Bonneterre (dont je raffole) ^^ 

Du coup, maintenant avec l'ouverture de Paris Store sur Roubaix, autant vous dire que la cuisine asiatique et moi nous côtoyons davantage encore.

Les nems, rhaaa les nems, le premier plat asiatique que j'ai tenté de ma vie. Les premiers furent bien moins bons que ceux de maintenant, je m'étais référée la première fois à une recette au dos d'un paquet de galettes de riz. Mouep, pas top !
Mais après, j'ai appris les bons gestes et je dois dire que je suis maintenant satisfaite du rendu esthétique et surtout gustatif. 

Bref c'était un samedi soir et j'avais envie de nems ...

Je n'aurais pas le temps ...





Toute ma vie j'ai rêvé d'être ...

Et puis non ! Je m'y mettrais demain ...

Pourtant je suis tombée dans la marmite de mon papa quand j'étais petite. 

Papa faisait la terrine de poisson, je coupais le cresson. 

J'ai le souvenir de tous ces instants comme celui des bons repas, l'amour du bon produit. 
A la maison, c'était souvent Papa en cuisine et Moman nous régalait tout de même avec ses classiques mais basiques : crème aux oeufs, soufflé au fromage et sa célèbre blanquette ...
Chez nous, c'était cueillette de champignons, donc souvent des cèpes à table, ou encore de délicieuses coulemelles, des rosés des prés. Du bonheur simple !

C'était confitures maison et je ne me rappelle pas avoir vu passer beaucoup de produits industrialisés.

Bref, Picard et Findus, je n'ai connu que des années plus tard.






Tout ça pour dire qu'en plus de tomber dedans, j'ai la chance d'aimer ça. En dehors de ça, la cuisine chez moi, c'est un petit espace et la cuisine pour moi c'est simple.

C'est du partage ...



Alors parce que j'avais la flemme,  j'ai cédé à la tentation Facebook en animant un groupe de partage avec une copine plutôt que de faire vivre un blog.
Vous pensez bien, j'ai déjà du mal à m'astreindre à certaines tâches alors un blog ...

MAIS là, allez, je me lance, je m'en sens le courage et l'envie grandissante :)

Vous venez me tenir compagnie ?




Rendez-vous sur Hellocoton !